Google Latitude, pas réellement un réseau social mobile


Google Latitude, pas réellement un réseau social mobile: “

Et c’est encore une fois Google qui remporte la palme du buzz de la semaine avec son tout nouveau service (
Google Latitude) :
See where your friends are with Google Latitude et
Locate your friends in real time with Google Latitude. Pour faire simple, il s’agit d’un service permettant de localiser vos amis. Pour cela il suffit d’installer une application sur votre téléphone mobile (la dernière version de
Google Maps Mobile) qui se chargera de vous localiser (grâce à la puce GPS ou par triangulation) :

Vos amis sur Google Maps grâce à Google Latitude

Vos amis sur Google Maps grâce à Google Latitude

Vous pouvez bien évidement profiter de ce service sur votre ordinateur en insérant un widget Google Latitude sur votre page
iGoogle
et gérer ainsi votre liste d’amis :

Google Latitude sur iGoogle

Google Latitude sur iGoogle

Une fois le dispositif en route, vous aurez la possibilité de :

  • Mettre à jour votre status et votre photo ;
  • Voir qui sont les amis à proximité ;
  • Trouver un itinéraire pour rejoindre un ami ;
  • Cherchez une adresse (restaurant, bar…) près de votre ami…

Pour en savoir plus sur les fonctionnaltiés, c’est ici :
Google Latitude: Share Your Location with Friends. Bon inutile de tourner autour du pot : ce
Google Latitude n’est pas une révolution, loin de là
. D’une part car ce type de service existe depuis longtemps, notamment des start-up comme
Loopt et
Whrrl ou de beaucoup plus gros acteurs comme Nokia et son
Friend View ou Yahoo! et
Fire Eagle. D’autre part car les fonctionnalités proposées sont encore très limitées (bien loin de ce que proposait
DodgeBall par exemple).

En fait il faut plus considérer ce service comme une surcouche sociale de
Google Maps
que comme un réseau social mobile. Ce sont donc les concurrents directs précités qui sont en danger (cf.
Google Threatens Loopt, Pelago With Latitude Service) plutôt que des véritables réseaux sociaux mobiles comme
MocoSpace ou
ItsMy (lire à ce sujet :
L’avenir de l’internet mobile sera social).

Toujours est-il que d’autres réseaux sociaux locaux ont déjà pris une longueur d’avance par rapport à ce tout nouveau service. À commencer par
Dopplr qui s’adresse plus aux voyageurs fréquents qui souhaitent garder le contact et faire des rencontres ‘locales’. Ce service propose ainsi de fédérer des communautés locales comme ici avec la ville de
Londres
:

Dopplr et la communauté de Londres

Dopplr et la communauté de Londres

Encore plus intéressant,
Brightkite rajoute aux fonctionnalités précédentes un moteur de recherche (lieux, gens, billets) ainsi qu’un friendstream qui agrège l’activité de vos amis :

Votre réseaus ocial local avec Brightkite

Votre réseau social local avec Brightkite

Cerise sur le gâteau, Brightkite propose également une remarquable fonction de placestream qui agrège l’activité sociale d’un quartier (lire à ce sujet :
Après le lifestream, le placestream ?). Illustration ici avec la ville de New-York :

Le placestream de New-York

Le placestream de New-York

Bref, en un mot comme en cent : peut mieux faire.

(Via Clippings.)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s